La citation du jour : L’inconscient transférentiel par Jacques-Alain Miller

#

« On sait que Freud a, jusqu’au bout, conservé à l’inconscient le statut d’une hypothèse, en tout cas pas vérifiable par les moyens auxquels il songeait à faire appel, les sciences de la nature. C’est ainsi que le statut que nous reconnaissons à partir de là à l’inconscient est un statut transférentiel. Ce qui m’a d’ailleurs conduit à parler, préalablement, d’inconscient transférentiel. C’est ainsi que le transfert, loin d’être effet de l’inconscient, prend au contraire, dans tout ce qui est passé de Lacan dans la disance, bien plutôt une place de cause. C’est par le transfert qu’on rend présent, qu’on mobilise et qu’on lie l’inconscient. »

Jacques-Alain Miller, « Notre orientation », L’enfant dans la civilisation, Quarto 88-89, décembre 2006, pp.7-8.