Une bévue par Marco Mauas

#

« Je suis avec ma femme, nous nous embrassons. Autour de nous,  la communauté analytique de mon pays. Je ferme les yeux. »

Ce rêve vient comme une réponse aux associations d’un analysant.

Quelques jours plus tôt, un analysant m’avait expliqué comment il avait choisi son analyste. Il avait demandé une adresse, on lui en donna deux ou trois. Mon adresse n’y figurait pas. Il posa donc la question, « pourquoi pas Marco Mauas ? » Et on lui fournit maints détails de ma vie privée qui devaient l’en dissuader.

Il a donc décidé que ce serait moi.

Cette séance m’a touché. Cette époque de ma vie fut pénible. La rumeur insistante nécessita que je ferme les yeux. Ne pas voir, surtout ne pas voir pour ne pas être regardé.

Ce que le rêve montre, c’est le regard lui-même. Le rêve est un tableau. « Ouvre les yeux Marco, regarde-le ! »